Actualités

AS Monaco – OL : les mots très forts de Peter Bosz et Léo Dubois après la défaite en Principauté

L’Olympique Lyonnais a du céder 2 buts à 0 ce samedi soir face à l’AS Monaco dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1. Les hommes de Peter Bosz sont tombés sur une belle équipe monégasque et n’ont pas été en mesure de réagir pour se relancer durant les 90 minutes. Après le match, Peter Bosz était de passage devant les médias pour évoquer ce revers et il ne mâche pas ses mots. Le coach néerlandais s’est lâché et en veut à son groupe de ne pas avoir tout donner pour le maillot. 

 

Cette défaite est-elle dû au système de jeu initial ?

« Je m’attendais à beaucoup de questions mais celle-là. Selon moi, le système n’a rien à voir avec ce qui se passe ce samedi soir. Quand en première mi-temps, tu ne gagnes aucun duel, que sur chaque ballon derrière la défense tu es en danger, que tu ne réussis pas à ressortir de derrière, on peut parler de système, mais ce n’est pas ça. Quand tu démarres un match de cette manière… Je suis très content qu’il n’y ait eu que 2-0 à la mi-temps. S’il n’y a pas Anthony Lopes dans le but, ça donne 3 ou 4-0. Aujourd’hui, on ne mérite pas de prendre un point ou de gagner. On a très mal démarré le match en perdant tous nos duels et rien n’a marché. Pour moi, le souci est dans la tête et pas ailleurs. Tous les matchs sont décisifs et il y a eu du mieux en seconde période. Je vais parler aux joueurs. »

Est-ce le début de match qui a tout changé ? 

« Quand je regarde le match, c’était depuis le début qu’on ne gagnait pas les duels. Je n’ai rien vu qu’on pouvait faire de bien. J’ai essayé avant le match d’expliquer aux joueurs que la victoire de Marseille ne voulait rien dire, qu’aujourd’hui c’était important, mais je n’y suis pas arrivé, parce qu’aujourd’hui, on n’était pas bien. »

Une fin de série pour vous…

« Oui, mais dans notre situation, chaque match est un match important. On a perdu tellement de points en première partie de saison… Bien sûr qu’on a gagné trois fois de suite, mais ce n’est rien. Aujourd’hui, c’était un match très important. J’ai changé trois joueurs à la mi-temps mais j’aurais pu en changer neuf ou dix. Ce n’était pas bien. Il faut le dire. La Ligue des champions ? On peut toujours rêver, mais ça ne donne rien. »

Avez-vous des nouvelles de Rayan Cherki qui est sorti sur blessure en fin de match ?

« Pour Rayan, je pense que c’est au pied. Il faut faire une radio et nous serons fixé. Je n’ai pas plus d’infos pour le moment mais c’est un coup dur pour Rayan comme pour l’équipe. »

 

Au tour de Léo Dubois 

 

« On n’a pas su mettre l’intensité qu’on voulait mettre pendant une bonne partie du match. On a pris des buts très rapidement, donc on est très déçu mais on peut s’en prendre qu’a nous-même. On voulait rester sur la dynamique du match face à Marseille mais on a pas réussi… c’est très frustrant. On a des matchs importants qui arrivent face à des concurrents directs, donc c’est à nous d’aller les gagner […] On n’a pas réussi à enflammer la rencontre, même si on s’est créé une petite occasion avec Castello (Lukeba), peut-être que si on arrive à la mettre dedans on peut relancer le match, mais on n’a pas assez montré aujourd’hui. On est passé à côté. On voit que quand on met un peu moins d’intensité dans nos duels et dans nos impacts on passe à coté de nos matchs. On n’a pas le droit de faire ça et il faut relever la tête pour la suite. »

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités