Actualités

Aulas se veut rassurant sur la vente du club

Le Président de l’Olympique Lyonnais a évoqué l’histoire concernant le futur rachat de l’OL par le businessman américain John Textor. Si de nombreuses questions persistent sur cette histoire et que les doutes existent réellement sur les moyens financiers dont disposent le nord-américain, le patron des Gones a tenu à rassurer les fans, les observateurs ainsi que les autres membres qui composent OL Groupe. 

 

Président de l’Olympique Lyonnais depuis 1987, Jean-Michel Aulas est sur le point de passer la main. Après 35 ans de bons et loyaux services, le créateur de la célèbre boîte information Cegid va passer la main. Le 30 septembre prochain, John Textor doit racheter les parts d’IDG Capital et Pathé ce qui lui permettra de devenir actionnaire majoritaire de l’OL. Présent en France depuis la semaine dernière, Textor a même assisté au match de Ligue 1 dimanche soir perdu 1-0 contre le Paris Saint-Germain. S’il semble toujours en quête de fonds et cherchent à obtenir des prêts de le parts des banques, cette situation n’inquiète pas Jean-Michel Aulas qui a toute confiance en son futur acolyte. « Pour entrer dans les détails, John avait 317 millions à apporter pour indemniser les vendeurs (Pathé et IDG) et on a demandé, en plus, une augmentation de capital de 86 millions. Du coup, ça faisait 403 millions. Il est ensuite obligé de lancer une OPA donc ressortir 65 millions ce qui monte son investissement à 468 millions avant le 30 septembre. Ça ne se trouve pas comme ça. L’accord signé est un accord ferme sans condition suspensive depuis le début. Il y avait une date limite, le 30 septembre, et on entre dans les derniers jours mais rien ne suscite d’interrogations. » A confié le président rhodanien dans les colonnes de ‘l’Equipe.’

Avant de poursuivre : « L’OL a un endettement assez important mais pourquoi ? On est propriétaires du stade, de l’Arena, des terrains d’entraînement, des académies… Et ça fait partie de la transaction. Ce qu’on a négocié depuis la fin du mois d’août, c’est le fait de discuter avec les banques sur cet endettement. Car une partie des ressources de l’OL et une partie de celles amenées par John vont servir à diminuer la dette. »

 

Aulas à la tête de la présidence au moins pour les trois prochaines années

 

Au cours de cet entretien, Aulas a également confirmé sa place à la tête de la présidence du club et il dirigera l’OL au moins pour les trois prochaines années. « John m’a demandé de mener les opérations pendant les trois ans à venir. J’ai tenu à ce que l’équipe reste en place car l’OL, ce n’est pas que JMA seul mais ce sont ces personnes dirigées par Thierry Sauvage (directeur général). » A terminé JMA qui commence petit à petit à passer la main.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités