Actualités

Castello Lukeba ! Le nouveau Samuel Umtiti est arrivé

19 ans et déjà tout d’un grand ! C’est la phrase qui caractérise le plus Castello Lukeba. Révélation de la saison avec l’OL, le jeune défenseur central réalise un début de carrière tonitruant ! Titulaire aux côtés de Thiago Mendes samedi soir en Ligue 1 lors de la victoire face à l’OGC Nice en championnat, il a totalement muselé les Gouiri, Delort Guessan et même Justin Kluivert qui sont tombés sur un mur infranchissable.

 

Pur produit de la formation lyonnaise, Castello Lukeba possède déjà des qualités exceptionnelles pour évoluer au poste de défenseur central. Agé de 19 ans pour 1 m 84, le jeune gaucher de l’OL impressionne les spécialistes à commencer par Benoît Cheyrou qui lui a rendu un très bel hommage. Aujourd’hui devenu consultant pour « Prime Video », l’Ancien joueur de l’OM est subjugué par les dernières prestations du Lyonnais et ne tarit pas d’éloges à son égard. « Quand on ne le connait pas et qu’on regarde ce match contre Nice, on se dit que c’est un vieux briscard et qu’il a déjà 30 ans. Il a été aligné en début de saison, il ne faut pas l’oublier et il a été victime du match cauchemardesque à Angers ou rien n’a été. Il est sorti du 11 de départ mais depuis qu’il est revenu, il a enchainé une petite dizaine de matchs. Aussi bien dans les interventions défensives que dans les relances avec son pied gauche. Il est intéressant. » S’est exprimé le frère de Bruno Cheyrou, admiratif du rendement affiché par Lukeba ces derniers temps malgré ses 19 ans.

 

 

Un avenir déjà rayonnant à l’OL ?

 

Le jeune lyonnais qui a débuté au sein de l’Olympique St Genis Laval, avant de filer dans le centre de formation de l’OL a toujours impressionné ses formateurs comme notamment Jean-François Vulliez actuel patron du centre de formation des Gones. Pourtant ce dernier n’attendait pas de voir Lukeba à un tel niveau aussi rapidement. « Il y a eu une réflexion en préformation même s’il n’était pas dans le 1er tiers des meilleurs, car on voyait ces bases. Dans cette catégorie, il a pris du leadership et le capitanat. Nous avons pressenti à ce moment-là qu’il pouvait franchir cette étape. Il n’y avait pas de certitudes mais une prédiction. Nous lui avons toujours dit : « tu as de bonnes bases, la croissance va arriver. Nous allons créer le futur en fonction de ton évolution. Nous avons travaillé sur l’aspect technique et mental en attendant que le physique soit au rendez-vous. » Déclare Jeff Vulliez lors d’un entretien avec notre confrère journaliste pour « RMC » Edward Jay.

Le directeur de la formation poursuit et développe un peu plus les qualités du joueur de 19 ans : « Castello possède une bonne lecture du jeu et c’est un défenseur dans l’âme. Il est fort dans les duels. Il aime défendre son but. Sa lecture lui permet d’anticiper. Il aime relancer des ballons pour jouer à l’intérieur du jeu, des ballons propres. Avec Boateng à côté de lui, il peut devenir un meilleur défenseur. C’est surtout la gestion des priorités, dans les phases d’attaque de l’adversaire : où je dois me placer. Sur ces prises de décision ultra rapide, c’est là qu’un partenaire comme l’Allemand va l’aider : fixer ou pas, prendre l’espace ou pas, comment couper les lignes… » Poursuit Jeff Vulliez.

 

 

Un nouveau Umtiti ?

 

Sous contrat avec l’OL jusqu’en juin 2025, le joueur a même prolongé son bail il y a quelques semaines et aujourd’hui, les dirigeants lyonnais ont eu un véritable flair dans ce dossier. Gaucher comme son prédécesseur, un certain Samuel Umtiti, le gamin de St Genis Laval possède des qualités similaires à l’actuel joueur du Barça même si Jean-François Vulliez refuse de parler de comparaison. « Avec Samuel Umtiti, les deux parcours sont différents. Umtiti était plus précoce et il était attaquant avant de reculer plus bas sur le terrain. Castello a une maturité plus tardive. Mais ils sont similaires en terme d’agressivité sur l’adversaire et en qualité de relance sur le pied gauche. » A-t-il terminé.

Un hommage de plus pour le numéro 4 des Gones qui doit maintenant écrire sa propre histoire et laisser une trace sous la tunique lyonnaise. Castello à toi de jouer mon grand, l’avenir t’appartient !!

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités