Actualités

Des filets devant les virages, plus de caméras de vidéosurveillance… Voici les nouvelles mesure de sécurité

Le dimanche 21 novembre dernier, le match et le choc entre les deux Olympiques a été arrêté, suite à des incidents et notamment un jet de bouteille sur Dimitri Payet depuis les tribunes. Après cet incident condamné par l’Olympique Lyonnais, notre club a pris la décision de renforcer encore un peu plus sa sécurité. De ce fait, l’OL a publié un communiqué pour donner les nouvelles mesures de sécurité qui seront désormais mises en place pour les prochains matchs à domicile. 

 

C’est en début de semaine que le club a adressé un communiqué dans lequel il dévoile les nouvelles mesures de sécurité avec la présence et l’apparition de filets devant les deux virages, le nord et le sud au Groupama Stadium.

« Après le temps de l’émotion légitime, vient celui de la mise en perspective et des solutions. L’Olympique Lyonnais installera des filets devant les virages, une mesure complémentaire qui s’ajoutera aux dispositifs de caméras de vidéosurveillance, de stadiers et du travail des référents supporters, employés à plein temps par le club (SLO). Si la prévention des actes isolés reste difficile à appliquer, nous devons faire en sorte de tous tendre vers une dissuasion conjoncturelle plus ferme et plus sévère que seule la justice peut assurer comme en Angleterre. En outre, il est indispensable que le dialogue avec les supporters reprenne en particulier, avec l’instance nationale du supportérisme (INS). » Peut-on lire dans un premiers temps.

Avant d’évoquer également et lancer l’idée d’une réduction du temps des officiels en cas de nouvelle interruption à l’avenir. « De même, l’Olympique Lyonnais plaidera auprès des instances pour que les prochaines prises de décision sur la reprise ou non d’un match se fassent sous un délai de 15 à 20 minutes maximum. Pour limiter les pressions et influences, l’Olympique Lyonnais propose que seuls l’arbitre, les délégués, le préfet et le titulaire de la délégation de responsabilité aient la parole lors des échanges sur l’issue du match et que l’ensemble des propos soit consigné dans un procès-verbal. »

 

Suite du communiqué 

« L’Olympique Lyonnais suggère que les investissements en matière de sécurité, de caméras, d’identification des places et de nombre minimum de stadiers en fonction des affluences, fassent l’objet d’un protocole précis et avalisé par les instances du football. Comme l’a montré le jugement du 23 novembre, l’identification immédiate a permis à la justice de condamner fermement et rapidement l’agresseur, à l’instar de ce qui a été entrepris avec succès en Angleterre depuis plusieurs années. Seule l’exemplarité de la sanction individuelle est dissuasive. Dès lors, l’Olympique Lyonnais ne saurait accepter de devoir porter l’ensemble de la crise que vit le football sur ses seules épaules. »

Rappelons que le match entre l’OL et l’OM est pour le moment en instruction et que la commission de discipline de la LFP décidera des sanctions pour l’OL ainsi que d’un éventuel report de la rencontre ou bien un match perdu sur tapis vert… D’autres sanctions comme des amendes, du huis clos ainsi qu’un retrait de points peuvent aussi être décidé. Affaire à suivre…

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités