Actualités

Jérôme Boateng veut secouer le cocotier ! Il en appelle à la responsabilité des joueurs

Recruté libre cet été par l’Olympique Lyonnais en provenance du Bayern Munich, Jérôme Boateng (33 ans) a fait un premier bilan de son aventure, en terre rhodanienne et il est obligé de revenir sur la très lourde défaite 4 buts à 1 à Rennes juste avant la trêve internationale. Le défenseur central allemand ne se cache et a encore du mal à évacuer cette frustration. 

 

C’est au micro de la chaîne du club que l’ancien international a livré ses impressions et il a encore dans un coin de la tête, la grosse désillusion en terre bretonne dimanche dernier. « Pour moi, c’était clair dès les premières minutes. Nous n’avons pas gagné un seul duel et il faut le dire, ils ont été beaucoup plus agressifs que nous dans tous les domaines du jeu. Tu ne peux pas gagner un match comme ça si tu ne mets pas ces ingrédients surtout quand tu joues hors de tes bases. Rennes est une bonne équipe et nous n’avons pas joué ensemble, nous n’avons pas communiqué comme nous aurions dû le faire. Nous avons été chanceux en première mi-temps de pouvoir regagner les vestiaires avec un seul but d’écart. La deuxième période a été sensiblement pareil et ce n’est pas acceptable car nous avons déjà montré auparavant que nous pouvions jouer bien mieux que ça. » A-t-il expliqué.

Avant de revenir sur le discours de Peter Bosz à la mi-temps, même s’il n’est pas le seul à avoir pris la parole : « dans les vestiaires, c’est plus le coach qui a parlé, Leo aussi et ensuite ça a été le tour d’Anthony Lopes de parler. Ils ont chacun tenu leur rôle mais c’est bien le coach qui a plus parlé. C’était très clair, mais nous les joueurs n’avons pas pas fait le travail. »

 

« Nous sommes tous humains et parfois et peux avoir un mauvais jour »

 

Sur la pelouse du Roazhon Park, les Lyonnais ont été dominée de la tête et des épaules et Boateng prône la thèse d’un match sans même s’il espère que cela ne se reproduira pas durant la suite de la saison. « Comme je l’ai dit, à chaque saison, tu as un match sans et j’espère que cette saison nous aurons seulement un seul match comme celui-ci. Nous sommes tous humains et parfois tu peux avoir un mauvais jour. Bien sûr, en tant que supporter cela a pu être choquant et ils ont pu se demander pourquoi nous n’étions pas agressifs, pourquoi nous ne jouions pas comme avant. Maintenant, nous devons trouver les réponses pour changer les choses. Nous devons montrer que c’était une erreur et que maintenant c’est derrière nous et allons tout faire pour se relever et poursuivre la saison. »

Le numéro 27 des Gones ne croit pas si bien dire, car l’OL reçoit l’OM dimanche soir, à partir de 20 h 45 pour un Olympico qui s’annonce bouillant dans un Groupama Stadium à guichets fermés. L’affiche parfaite pour se racheter auprès des supporters et revenir dans la course au podium…

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités