Actualités

La vente de Bruno Guimarães à Newcastle ressemble à un coup de maître selon ce journaliste

Le journaliste Denis Balbir fait comme chaque semaines un tour de l’actualité du football en France. Fin de mercato oblige, il livre son analyse sur le mercato hivernal de l’Olympique Lyonnais et notamment la vente de Bruno Guimarães à Newcastle United pour 42 millions d’euros plus 8 de bonus et un pourcentage sur une future revente. Un coup de maître réalisé par l’état-major lyonnais selon lui. 

 

« L’OL ne pensait pas vivre une fin de mercato aussi agité mais le dossier Bruno Guimarães est passé par là. Les Gones ont vendu leur milieu brésilien à Newcastle pour 50,1 millions d’euros bonus inclus et va le remplacer avec deux arrivées (Ndombélé et Faivre). Cette fin de mercato est surprenant mais lucrative. Cela ne me semble pas une si mauvaise opération que ça. Si Bruno Guimarães était un joueur qui comptait dans l’effectif lyonnais, je comprends la nécessité qu’il y avait à se renflouer. Dans le marché actuel où tous les clubs ont été durement impactés par le Covid, on ne peut pas cracher sur ce genre de proposition. L’OL a gagné de l’argent dans l’affaire… Tout en réinvestissant une partie sur deux recrues. » S’exclame-t-il sur son blog.

Avant de poursuivre son analyse : « j’ai du mal à comprendre la colère de certains supporters lyonnais. On va mettre ça sur le compte d’une réaction épidermique des fans lesquels appréciaient énormément Bruno Guimarães… Maintenant, si on se pose et qu’on regarde ce qui a été fait, c’est assez logique. Oui, Guimarães part effectivement chez l’un des derniers de Premier League mais Newcastle n’est plus une équipe lambda. Surtout avec l’arrivée des Saoudiens et le potentiel financier incroyable de ce club. Peut-être que dans quelques mois les Magpies joueront les premiers rôles en Angleterre. » Pousruit Denis Balbir.

 

« Faivre et Ndombélé ne sont pas non plus des joueurs de CFA »

 

Le journaliste va même plus loin dans sa réflexion et il trouve que les dirigeants ont parfaitement su trouver les solutions avec Ndombélé et Faivre pour pallier au départ de leur milieu brésilien. « L’OL n’avait pas la garantie d’obtenir de meilleures offres pour Guimarães, que ce soit dans six mois ou dans un an. À l’heure de la crise économique que vit la Ligue 1, Jean-Michel Aulas ne pouvait pas refuser cette offre. Certes, derrière il fallait se montrer ambitieux pour remplacer le Brésilien mais je trouve que l’OL a fait les choses bien. Oui c’est un international brésilien mais Tanguy Ndombélé et Romain Faivre ne sont pas non plus des joueurs de CFA. Pour moi, Lyon a simplement fait ce qu’il y avait à faire… » A confié Balbir qui voit un OL renforcer pour aborder la deuxième partie du championnat à commencer par le choc à Monaco samedi soir.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités