Actualités

L’OL au forceps peut remercier son Lucas Paquetá

L’Olympique Lyonnais a décroché une nouvelle victoire en championnat ce samedi soir avec un succès 2 buts à 0 contre l’AS Monaco dans le choc de la 10e journée de Ligue 1. Un succès qui s’est dessiné en deuxième mi-temps grâce à un penalty de Karl Toko Ekambi et un but de Jason Denayer.

 

Un match qui a très vite débuté sur les chapeaux de roues avec une équipe lyonnaise dangereuse dès les premières minutes de la rencontre. Poussé par son public et 50 000 spectateurs, les locaux se procurent deux occasions par Rayan Cherki et Karl Toko Ekambi mais le gardien adverse ne tremble pas. Nübel va être sollicité une fois de plus sur une nouvelle frappe de KTE (22 min) qui met son adversaire dans le vent, d’une feinte de frappe, avant de frapper du pied gauche. Un match plutôt fermé avec deux équipes qui se craignent malgré une parade facile de Julian Pollersbeck sur une frappe de Gelson Martins à la demi-heure de jeu. Lyon continue de pousser, mais ne parvient donc toujours pas à faire la différence. Pourtant sur un très bon centre, Toko Ekambi parvient à devancer son défenseur et place une tête dangereuse mais Nübel sort le grand jeu et se détend pour enlever ce ballon. Dominateurs les Lyonnais sont incapable de trouver l’ouverture et se frotte à une défense monégasque assez solide.

 

 

Paqueta le détonateur 

Au retour des vestiaires, les visiteurs décident d’accélérer et mettent ainsi le pied sur le ballon. A l’entrée de la surface de réparation, Gelson Martins prend sa chance mais Julian Pollersbeck se détend de tout son long pour éloigner le danger, en corner. Une occasion pour l’ASM qui va amener d’autres situations dangereuses et notamment une frappe de Kevin Volland contrée in extrémis par l’arrière-garde lyonnaise où un centre de Wissam Ben Yedder qui passe devant la cage lyonnaise. 67e minute de jeu, Peter Bosz abat sa carte maîtresse Lucas Paqueta. Dans un stade amorphe avec un public plus que jamais stressé par le scénario, le Brésilien va enlever une belle épine du pied aux 50 000 spectateurs du Groupama Stadium. Dès son entrée en jeu, il régale les fans et met à mal les Monégasques grâce à son incroyable technique balle au pied. Entré en jeu  à la place de Xherdan Shaqiri, Tino Kadewere lui aussi se procure une occasion et tombe sur un excellent gardien.

Oui mais voilà à force de pousser, les Gones vont être récompensés avec un penalty. Défenseur central de l’AS Monaco, Axel Disasi commet une grosse faute sur Léo Dubois. L’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. Une aubaine pour Toko Ekambi qui donne l’avantage à son équipe à la 75e minute. Sonné par ce but, l’ASM tente de réagir et domine le ballon sans pour autant se montrer dangereux. Et les hommes de Niko Kovac vont se faire punir dans le temps additionnel. Après une passe aveugle de l’extérieur du pied de Lucas Paqueta (incroyable) Emerson déboule sur le côté gauche dans la surface de réparation, avant de centrer fort devant le but pour Jason Denayer, de près, qui scelle définitivement la victoire lyonnaise. Une dernière frappe de Paqueta non cadrée et l’OL s’impose dans ce duel d’européen. Grâce à ce succès, les Rhodaniens passent devant leur adversaire du soir et remontent provisoirement à la 5e place du championnat avec 16 points. Rendez-vous jeudi soir à partir de 21 heures pour la troisième journée d’Europa League face au Sparta Prague, avant de se rendre à l’Allianz Riviera pour y défier l’OGC Nice dimanche prochain à partir de 13 heures.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités