Actualités

OL – OM : Dembélé le retour du roi, Caqueret maître de l’entrejeu… Les tops et flops après l’Olympico

Victoire renversante de l’Olympique Lyonnais 2 but à 1 ce soir dans l’Olympico face à l’OM. Les Gones l’emportent face au rival marseillais avec un Moussa Dembélé, sauveur de son équipe après une entrée en jeu sensationnelle. C’est l’heure de nos tops et flops après ce 114e Olympico de l’histoire. 

Retrouvez notre après-match en cliquant sur le lien ici-même 

 

Si cette catégorie reste totalement subjective et que chacun se fera son propre avis, la rédaction de Ferveur Lyonnaise vous donne son sentiment sur ce résultat et cette victoire lyonnaise. Un pas de plus qui permet aux Gones d’avancer dans ce championnat et qui pourrait bien servir pour la suite de cette saison. Félicitation à l’équipe pour la très bonne attitude et surtout la réaction dans les 45 dernières minutes de la partie.

 

Les tops 

 

Moussa Dembélé : De retour du covid, il a été étincelant. Dembélé a totalement changé le visage de son équipe et si l’OL et ses supporters ont le sourire ce mardi soir, c’est en très grande partie grâce à sa performance XXL. Sur le premier but, il focalise la défense marseillaise sur lui et libère ainsi l’espace pour Shaqiri qui marque de la tête sans sauter. Sur le deuxième but, ça se passe de commentaires et son talent fait la différence. Outre cette réalisation, il a pesé sur l’arrière-garde olympienne et son retourné acrobatique n’est pas si loin du but. Dembélé a répondu présent et fait respecter son statut de leader du groupe.

Maxence Caqueret : Rayonnant ! C’est le mot que résume son match ou plutôt ses 35 dernières minutes. Caqueret a été le roi de l’entrejeu et son volume de course a été impressionnant. Boubacar Kamara est tombé sur un os et il s’en souviendra longtemps. Bravo Maxence, une performance XXL.

Malo Gusto : 35 sprints dans ce match et il est sorti carbonisé. Il y a de quoi, quel match ! Malo a apporté comme souvent et il est même passeur décisif sur le but de Shaqiri. Tout n’est pas parfait mais sa mentalité est irréprochable. Il aime le club et fait de son mieux à chaque match et ça fait extrêmement plaisir.

Peter Bosz : rare à signaler mais pour nous Peter Bosz mérite sa place. Avec près de 8 absents, il a réussi à nous concocter une équipe compétitive et même si la première mi-temps n’a pas été à la hauteur, il a su prendre des risques et s’adapter. Bloqué dans son schéma en 3-4-2-1, il a tout changé au retour des vestiaires et son changement avec Moussa Dembélé est la clef de cette victoire lyonnaise. Il a remporté la bataille tactique face à Jorge Sampaoli.

Castello Lukeba : ne pas trop s’avancer mais nous parlons d’un futur très grand. Castello a encore une fois été l’un des meilleurs et sa sérénité balle au pied devant les Ünder, Payet ou encore Lirola est un véritable modèle. Lukeba ne s’affole pas et il passe un cap après chaque match. Du très très costaud notre Castello.

 

Le flop 

 

Léo Dubois : pas facile de le mettre dans cette catégorie mais trop de déchets, trop de mauvais choix et dans les passes et un manque d’application dans les centres. Il est capitaine et c’est de lui que doit venir la lumière. Il n’apporte pas ce que doit apporter un capitaine. Il a joué l’intégralité du match avec une très belle mentalité. Il faut juste gommer ces petites erreurs.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités