Actualités

OL – OM : Peter Bosz et Houssem Aouar devant la presse ce vendredi midi

Ce midi, Peter Bosz ainsi que Houssem Aouar étaient présents devant les médias afin d’évoquer le match et la réception de l’Olympique de Marseille ce dimanche soir à partir de 20 h 45 sur la pelouse du Groupama Stadium. 

 

Voici un petit florilège des déclarations du coach lyonnais ainsi que son milieu de terrain Houssem Aouar qui étaient de passage devant la presse il y a quelques minutes. C’est le Néerlandais qui parle en premier.

Comment aborder ce match face à l’OM ? 

« Ça peut être un match très tactique. Il ne faut pas seulement jouer avec le coeur, mais parfois avec la tête. On verra, je pense, les deux dans ce match contre Marseille. Sampaoli n’est pas calme sur la ligne, ça reflète aussi son équipe. C’est un match avec le coeur, mais aussi avec la tête. On parle de confiance, mais ce n’est pas toujours que ça. Quand je jouais un match comme à Rennes, je préférais jouer deux jours après. Pour le coeur, le sang ! Je ne pense pas que mes joueurs aient peur. On doit beaucoup mieux jouer. Il faut avoir l’envie de jouer, de gagner ce match là. On joue Marseille après deux semaines sans voir le groupe. C’est comme ça. Ce matin, j’ai essayé d’expliquer exactement ce qui n’était pas bien à Rennes. Mais ce n’était pas difficile. »

Que pouvez-vous nous dire sur cet OM ? 

« Marseille a de bons joueurs, un bon entraîneur, une façon de jeu qui n’est pas facile à jouer. L’entraîneur change beaucoup, d’un match à l’autre, mais aussi pendant le match. On a essayé de préparer, même si c’est très court. Normalement, tu as une semaine ou trois-quatre jours. Une bonne équipe ne peut pas perdre deux fois d’affilée. Là, j’attends une réaction de mon équipe ».

Quelles sont vos attentes, Juninho a-t-il parlé au groupe ?

« Si tu veux jouer et gagner, il faut finir le match à 11. Je le dis toujours à mon équipe. Absolument, et pas seulement dans les grands matchs. En France, c’est très difficile de gagner des matchs à 10. Pour Juninho non pas du tout. Non, le groupe, je l’ai vu pour la première fois ce matin. Ce matin, il n’était pas à notre réunion. Mais je comprends, parce qu’on a un match important contre Marseille ».

Pouvez-vous nous faire un petit point médical 

« Damien Da Silva ne s’est pas entraîné, à cause d’une douleur au dos. Il est incertain. C’est la même chose pour Léo Dubois blessé avec la France. Pour nos attaquants, on a pas de chances avec les blessures. Quand ils n’étaient pas là, Lucas Paqueta a montré qu’il pouvait très bien jouer à ce poste. Ce qui nous donne une option au poste d’avant-centre ».

 

 

Aouar : « à nous de transformer toute cette pression en pression positive »

 

Au tour du milieu de terrain Houssem Aouar de prendre la parole :

Un match particulier pour toi ?

« Pour ma part, je prends toujours ce match de la même façon. C’est un Olympico, un match très regardé dans notre championnat. Qu’un entraîneur soit là ou pas, je ne pense pas que ça change grand chose. Il suffit de demander aux supporters. Il y a toujours de la pression quand on joue dans un club comme l’OL. Il y a des objectifs élevés. C’est normal qu’il y ait une pression constante. C’est un match important pour nos supporters, tous les fans du club. On est des professionnels, on est habitués à gérer ce genre de pression. À nous de la transformer en positive. Lyon – Marseille, c’est toujours une des plus grandes rencontres de notre championnat. C’est un match qui nous tient à coeur. C’est toujours bon de jouer ce genre de rencontre. L’OM est une équipe qui joue avec beaucoup d’intensité. Ce sera un match assez beau à voir pour tous les fans de foot ».

Comment se relancer après la défaite à Rennes ? 

« On va essayer de vite passer d’une mauvaise prestation à une bonne dimanche. On a appris certaines choses, on a bien discuté avec le coach. Le plus important est surtout de reprendre les trois oints dès dimanche. Je ne sais pas s’il faut de nouveaux ingrédients, mais il faut plutôt remettre des ingrédients. À Rennes, on a manqué d’impact et de coeur ». 

Comment te sens tu à titre personnel ? 

« Au niveau physique, je suis bien maintenant j’arrive à jouer à 100%. En toute humilité, on voit la différence. En début de saison, j’avais un peu de mal sur le dernier geste. Il a fallu bosser et garder cette confiance. Devant le but, c’est aussi une question de confiance, il ne faut pas douter. J’ai eu la chance de garder cette idée en tête. Puis il a fallu essayer d’ajouter des choses, des exercies à l’entraînement, pour cette confiance. Il faut essayer de ne rien laisser au hasard. J’essaie de travailler au maximum, de me préparer à toute situation en match pour avoir le plus de repères ».

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités