Actualités

OL – Stade de Reims : Denayer trop naïf, Emerson poursuit sa belle série… Les tops et flops

Défaite difficile à encaisser ce soir pour l’OL à la maison face au Stade de Reims ce mercredi soir pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. Un match très moyen pour ne pas dire plus et une vraie déception car l’OL n’a jamais fait le nécessaire pour l’emporter dans un stade également à huis clos avec une pelouse indigne à ce niveau. C’est l’heure de retrouver nos tops et flops de cette rencontre avec pas mal de points négatifs.  

Retrouvez notre après-match en cliquant sur le lien ici-même 

 

Si cette catégorie reste totalement subjective et que chacun se fera son propre avis, la rédaction de Ferveur Lyonnaise vous donne son sentiment sur ce résultat et ce match à oublier au plus vite avant de se rendre en Gironde dimanche soir à partir de 20 h 45.

 

Les tops

Emerson Palmieri : c’est avec Malo Gusto, le rare point positif de cette rencontre de Ligue 1. Emerson a fait de nombreux efforts et il est bien revenu pour aider sa défense en grande difficulté surtout dans les 45 dernières minutes de jeu. Notre latéral gauche s’est montré disponible et il poursuit sa belle dynamique même si tout n’a pas été parfait.

Malo Gusto : encore une prestation positive de sa part et même s’il a été un peu moins adroit avec le ballon avec quelques centres un peu manqués, il sauve l’équipe en deuxième période avec un très joli retour défensif. Il commence à vraiment faire le taff et remplace parfaitement Léo Dubois.

 

Les flops 

Bruno Guimarães : match très moyen et il reste dans la catégorie des flops, tout comme la victoire à Montpellier dimanche dernier. Il aurait pu égaliser mais son geste est mauvais et il n’est pas assez concentré pour pousser le ballon au fond. Nerveux, il a perdu bon nombre de ballons et n’aura jamais réussi à trouver la solution face au milieu de terrain adverse qui a gagné la bataille du milieu.

Lucas Paquetá : notre prophète n’a pas eu la réussite habituelle et même s’il reste notre petit chouchou, le deuxième but est tout de même pour lui avec une perte de balle et un trop gros risque devant son but surtout dans le temps additionnel. Il aurait aussi pu donner l’avantage à l’équipe mais sa frappe du droit n’est pas cadrée. Paquetá n’a pas réussi à sonner l’alarme et ce soir l’OL est à son image, en difficulté. Bordeaux doit être synonyme de rédemption pour lui.

Jason Denayer : très mauvais. Il est sur les deux buts et manque clairement d’agressivité sur la tête de Wout Faes. Sur le deuxième, il se jette beaucoup trop vite et se fait avoir comme un débutant par un jeune de 19 ans. Quelques passes réussis, pour le reste rien n’a retenir de positif.

Peter Bosz : désolé coach mais ses changements sont faits beaucoup trop tard. Dès les 20 premières minutes on voit bien que l’OL se casse les dents et est incapable de se procurer la moindre occasion contre une équipe avec un plan de jeu bien défini et ultra rigoureuse. Cherki, Mendes et Dembélé n’ont pas eu le rendement attendu et ce match aurait pu être pour un Xherdan Shaqiri qui est en manque de temps de jeu. Il a échoué dans sa mission de motiver encore plus les joueurs qui ont du faire face à un huis clos total sur une pelouse, on le répète indigne d’un tel club. Il faudrait trouver une solution rapidement à ce propos…

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités