Actualités

Peter Bosz après la déroute face au Stade Rennais : « On a été mauvais, ce n’est pas le Lyon que j’ai vu les derniers mois »

Défaite 4 buts à 1 ce soir pour l’Olympique Lyonnais face au Stade Rennais dans cette 13e journée de Ligue 1. Match à oublié, match sans contre une très grosse équipe bretonne qui a largement mérité sa victoire. Connu pour être cash, Peter Bosz était en conférence de presse après cette très mauvaise soirée et il n’est pas tendre avec son groupe. Jérôme Boateng a aussi pris la parole. 

 

Le coach lyonnais se confie après la défaite et il n’épargne absolument personne. Son discours dans les vestiaires a sûrement dû être très musclé. Voici les meilleurs moments de son passage devant les médias, ainsi que la réaction de Jérôme Boateng.

 

Votre réaction après le match 

« Heureusement qu’il n’y a que 1-0 à la pause car ça peut faire 4-0 pour Rennes. Je ne peux pas l’expliquer. On a été mauvais avec le ballon, sans le ballon, ce n’est pas le Lyon qui j’ai vu les derniers mois. C’est mérité pour les Rennais et bravo à eux. On peut parler des buts, d’autres choses, le collectif a été très mauvais. Tous les joueurs, moi aussi, nous n’avons pas été bons. On peut parler tactique, on peut parler 4-4-2, 5-3-2, n’importe quoi, quand on joue comme ce soir, cela n’a rien à voir avec la stratégie. On a été très mauvais, voilà la vérité. Ils ont couru, sprinter, ils se sont battus. Pas nous ! Tu peux perdre, ça arrive dans le foot, mais pas de cette manière non. »

Est-ce un problème dans la manière d’aborder le match ? 

« Je ne sais pas, je ne pense pas. L’adversaire a effectué plus de sprints, joué plus au ballon, perdu moins de ballons, il a été meilleur que nous. Rennes est un des clubs qui lutte avec nous pour l’Europe, on savait que c’était un match important, les résultats des autres nous étaient favorables, je n’ai pas d’explications. J’ai essayé mais je n’ai pas réussi. Dès le début du match, j’ai senti qu’on n’était pas bien, on a perdu des ballons faciles. Il faut dire, Rennes a très bien fait les choses. Et eux aussi ont joué jeudi ! C’est quoi la fatigue mentale ? J’ai reposé cinq ou six joueurs, je n’y crois pas. Ce n’est pas ça, c’est nous et rien d’autre. Il n’y a aucune excuse. »

Qu’avez-vous dit à vos joueurs à la mi-temps ?

« Désolé ce qui s’est passé dans le vestiaire reste dans le vestiaire. Ce n’est pas l’endroit pour en parler. Ce n’est pas pour ici mais la seule chose que je peux vous dire, c’est que je n’étais pas content du tout. On savait que c’était un match important. On a vu le résultat, on était tous en dedans moi également. J’ai senti dès le début du match qu’on n’était pas bien. Mais il faut dire que l’adversaire a bien fait aussi. Je dis toujours les choses comme je les ressens et on était pas bien même s’il faut les féliciter. »

 

 

Au tour de Jérôme Boateng de s’exprimer : 

« Nous n’avons pas travaillé ensemble ce soir, pas comme une équipe. On est vraiment désolé pour les supporters. Mon altercation avec Léo (Dubois), c’est du foot ça fait partie du foot et il n’y a aucun souci entre nous. C’est de l’émotion, quand les choses ne tournent pas en votre faveur, on a parlé ensemble. On n’avait pas bien communiqué sur le terrain, c’est normal. »

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités