Actualités

Pour le moment, Tony Parker n’est pas chaud pour prendre la présidence de l’OL

Président historique de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas ne restera pas indéfiniment à ce poste. Samedi dernier après la victoire face au Montpellier HSC en Ligue 1 et les échauffourées entre ultras lyonnais du virage nord et joueurs de leur propre équipe, il a même lancé un ultimatum. Ce dernier a déclaré qu’il ne se voyait pas rester président si le calme ne revenait pas au club. 

 

Quelques heures après ces déclarations fortes, il n’en fallait pas plus pour relancer les rumeurs de départ. Quant on parle départ de JMA, on pense forcément à un certain Tony Parker pour lui succéder. Président de LDLC ASVEL et très proche d’Aulas, il a tout de même tenu à calmer le jeu et il n’envisage pas dans l’immédiat de devenir le futur président de l’Olympique Lyonnais. « Lui succéder? Pour l’instant non. Jean-Michel est un ami de longue date, on est dans la même famille parce que OL Groupe a investi dans mes deux clubs de basket : ASVEL masculin et ASVEL féminin. Mais Jean-Michel est le président, il compte rester très longtemps. Moi je suis là pour apprendre et j’ai de la chance d’avoir quelqu’un comme lui pour apprendre le business. Je pense que c’est le président qui a le plus réussi ces 30 dernières années. Ce qu’il a réussi à construire à Lyon, c’est très fort », a-t-il indiqué.

Avant de terminer : « Le remplacer un jour ? On verra. Moi je suis diversifié, dans plusieurs secteurs. L’éducation me tient à cœur avec mes différentes académies. Je n’investis pas que dans le sport », a confié Parker, qui veut donc attendre et laisser Aulas continuer de faire son travail à la tête de l’Olympique Lyonnais.

 

1 Comment

1 Comment

  1. Jacques

    29 avril 2022 at 10h06

    moi non plus je suis pas chaud

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités