Actualités

Son parcours, ses ambitions, ses projets, ses hommes de confiance… Voici tout ce qu’il faut savoir sur John Textor

Depuis quelques heures l’Olympique Lyonnais est très clairement entré dans une toute nouvelle ère. Les Gones ont annoncé l’arrivée du milliardaire américain John Textor dans le capital d’OL Groupe à hauteur de 66,56%. Une opération qui va permettre à ce dernier de devenir actionnaire majoritaire de l’OL, même si Jean-Michel Aulas restera aux commandes pour les trois prochaines saisons. Qui est cet homme ? Nous avons enquêté !

 

John Textor est inconnu du grand public et des fans de notre Olympique. Pourtant, l’homme pèse environ 3 milliards de dollars, aime le football… et a jeté son dévolu sur l’OL ! Déjà propriétaire de plusieurs écuries en Europe et même dans le monde, Textor envisage de faire du club sept fois champion de France une place forte sur le territoire français et de manière plus globale une des pointures de demain sur le ‘Vieux Continent’. Qui est cet homme amené à prendre la succession de Jean-Michel Aulas après près de 35 ans de règne ?

Il y a quelques semaines, IDG Capital et Pathé ont annoncé une bien mauvaise nouvelle au président lyonnais Jean-Michel Aulas. Actionnaire historique de l’OL depuis la reprise du club par Aulas, Pathé a pris la décision de vendre ses parts (19,38%) au sein de la holding d’OL Groupe et ainsi quitter le navire. Actionnaire minoritaire basé en Chine, IDG Capital a suivi exactement le même chemin laissant à son tour ses parts (19,85%) libres comme l’air. Une situation préoccupante pour l’OL qui a ensuite cherché une solution pour trouver un intermédiaire et une personne capable d’investir dans le club afin de récupérer les 40%. Après plusieurs offres et de multiples réunions, Aulas a enfin trouvé preneur et c’est un certain John Textor via sa société ‘Eagle Football Holdings LLC’ qui a présenté toutes les garanties nécessaires pour reprendre le flambeau.

Un homme d’affaires américain qui possède de grandes ambitions et a toujours voulu investir dans le foot européen à plus grande échelle. Agé de 56 ans, il aime le sport et sa fortune il la doit à plusieurs sociétés dans le monde du sport et notamment la plus connue fuboTV, une société cotée à la bourse de New York et une plateforme de streaming qui retransmet en direct la NFL, MLB, NBA, NHL, MLS et le football international. Cet ancien skateur professionnel n’a jamais caché sa passion pour le sport de haut niveau et malgré des échecs dans les négociations avec Newcastle United et le Benfica Lisbonne il y a quelques années, il a réussi à investir dans le football.

 

 

Botafogo, Crystal Palace, Molenbeek…

 

Actionnaire à hauteur de 40% du club de Crystal Palace en compagnie de la très célèbre famille Glazer depuis août 2021, aujourd’hui le petit ‘John’ vole de ses propres ailes puisqu’il s’est offert un nouveau challenge. Club historique au Brésil, il est désormais le propriétaire de Botafogo (club de Rafael Da Silva et Fernando Marçal) et il a même décidé de reprendre une autre équipe en Europe, à savoir le club du RWD Molenbeek qui évolue en deuxième division et est passé tout proche de faire son retour en Jupiler Pro League (1er division belge) la saison dernière.

Avec ce système de ‘pont’, Textor ne se cache pas et ne s’oppose pas à envoyer des joueurs entre ses différents clubs afin qu’ils puissent s’aguerrir et trouver un axe de progression plus important. Pourquoi pas retrouver des jeunes de l’OL en Belgique ou au Brésil à l’avenir comme le font déjà Monaco avec le Cercle Bruges ou encore le LOSC avec le Royal Mouscron. Textor qui ne semble pas forcément l’homme le plus calé en football est pourtant un passionné  de sport et il assisterait en moyenne à près de 250 matchs par an, afin d’étudier les équipes et se faire une idée précise de ce qu’il veut mettre en place dans chacune de ses formations.

 

Un style de jeu bien défini 

 

S’il n’est qu’un simple propriétaire de clubs, John Textor est en revanche à cheval sur la qualité de jeu des ses équipes. Il y a quelques semaines, il s’était confié dans les colonnes du média brésilien ‘Globo’ et avait expliqué sa vision d’un football propre : « Je veux que les gens nous voient jouer du centre de formation à l’équipe professionnelle et reconnaissent ce que nous essayons de faire. je souhaite avoir des défenseurs habiles avec du sang-froid, qui savent dominer le ballon et distribuer le jeu, même sous pression, de la vitesse dans toutes les positions, notamment sur les côtés et une équipe capable de garder le ballon, surtout face au pressing adverse. »

Une vision bien établie du football et qui, on ne va pas se le cacher correspond également avec la philosophie de jeu du club lyonnais et notamment Peter Bosz. Que ce soit chez les Eagles, dans le Rhône, à Botafogo ou Molenbeek, John Textor utilise donc son réseau dans le sport pour faire avancer ses différents projets. Avec l’OL, il compte bien faire de grandes choses et accomplir des miracles comme il l’a expliqué ce mardi en conférence de presse lors de sa présentation en compagnie de Jean-Michel Aulas. « On veut gagner des championnats, Jean-Michel veut revenir sur le devant de la scène européenne, moi je veux gagner la Ligue des champions. J’espère qu’on va pouvoir rêver de ça. J’ai vraiment un amour sincère pour ce sport, je ne me suis jamais considéré comme investisseur, quand ce mot apparaît ça me fait bizarre. Je me considère comme un bâtisseur. » S’est-il exprimé devant les médias. À peine arrivé dans le club, il a également promis d’injecter entre 85 et 90 millions d’euros sur le mercato estival qui a ouvert ses portes au début du mois de juin.

 

Qui pour l’entourer ?

 

Tout comme chaque patron et investisseur, John Textor n’est pas seul dans ce projet. S’il est aujourd’hui l’actionnaire majoritaire de notre OL et qu’il devrait au fur et à mesure des années obtenir en totalité plus de 80% des parts d’OL Groupe, il ne compte pas mener cette mission sans appui. En effet, le patron de la Eagle Football Holding LLC pourra compter sur ses hommes de confiance. Tout d’abord il y a Jamie Salter, un entrepreneur canadien de 58 ans propriétaire de la célèbre marque Reebok racheté par le groupe Adidas (équipementier de l’OL) mais également d’une trentaine de marques. Un ami de longue date selon Textor et qui possède également une jolie fortune d’un milliard de dollars selon le magazine ‘Forbes.’ Durant sa conférence, l’homme de 56 ans a montré qu’il avait une pointe d’humour en annonçant que « Reebok n’allait pas remplacer Adidas » en tant qu’équipementier.

 

En plus de ces deux quinquagénaires, un troisième personnage entre en lice. Il s’agit de Bill Foley qui est propriétaire de la franchise de NHL (Championnat hockey sur glace aux USA) des Golden de Las Vegas aux Etats-Unis. « Ces deux partenaires m’ont rejoint pour renforcer ma façon de voir les choses et d’avancer », glisse Textor lors de sa conférence de presse. Tout comme ces deux acolytes, Foley possède aussi une fortune confortable d’un milliard d’euros, ce qui peut rassurer les fans rhodaniens ainsi que le président Aulas qui peuvent se rendre compte que les nouveaux venues ont plutôt les reins solides sur le plan économique.

 

Textor intéressé par le projet de Tony Parker et son ASVEL

 

Si Jean-Michel Aulas est toujours aux commandes de la section football, il s’est mis en tête d’aider Tony Parker dans sa mission de développement de LDLC ASVEL notamment au travers de la future salle qui devrait voir le jour à l’horizon 2023. Et cela tombe bien car John Textor et ses partenaires ne sont pas insensibles à ce projet. L’Américain souhaite également apporter sa pierre à l’édifice et donner un petit coup de pouce à Tony Parker dans son objectif de faire de Villeurbanne l’un des clubs les plus prestigieux du basket en Europe. Lyon ne sera donc pas le premier et seul club de la galaxie Textor mais on espère qu’avec son arrivée l’OL puisse enfin décrocher les étoiles…

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités