Actualités

Tetê voit double, Tagliafico ouvre son compteur au Groupama Stadium… Les tops et flops après cet OL – ESTAC

Nouvelle victoire de l’Olympique Lyonnais à domicile sur le score de 4 buts à 1 contre l’ESTAC ce vendredi soir dans le match d’ouverture de la troisième journée de Ligue 1. Les locaux ont réussi la passe de deux après une première mi-temps très poussive mais un tout autre visage dans les 45 dernières minutes de la partie. C’est l’heure de retrouver nos tops et flops de la rencontre.  

Si cette catégorie reste totalement subjective et que chacun se fera son propre avis, la rédaction de Ferveur Lyonnaise vous donne son sentiment sur ce résultat positif pour l’équipe et qui permet de se retrouver provisoirement deuxième du championnat derrière le Paris Saint-Germain avec six points. Un succès qui donne confiance au groupe de Peter Bosz dans cette saison 2022-2023.

 

Les tops

 

Mateus Tetê : encore une très belle performance de notre ailier brésilien. S’il a réalisé une première mi-temps moyenne à l’image de l’équipe, il a redressé la barre en seconde période et nous a fait rêver. S’il est bien présent sur le troisième but lyonnais et n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, en revanche il nous gratifie d’un exploit personnel magnifique sur le quatrième but. En prime, il rajoute une passe décisive (involontaire) sur le deuxième but rhodanien, celui de Nicolás Tagliafico.

Nicolás Tagliafico : justement l’Argentin aurait pu se retrouver dans les flops après sa première mi-temps et son penalty bêtement concédé mais il a totalement modifié le cours des choses au retour des vestiaires. Il est parfait pour reprendre le ballon et se rattrape de son erreur au début de la deuxième mi-temps. Il est aussi à l’origine de l’action sur le troisième but avec une belle tête défensive pour KTE. Défensivement aussi, il a été intéressant et mérite sa place dans les tops.

Castello Lukeba : il reprend le championnat comme il a terminé la saison dernière. Pratiquement aucun déchet dans cette rencontre et son calme avec le ballon et même sous pression est à montrer dans toutes les écoles de foot. Avec Mendes, ils ont été au niveau et l’ESTAC a eu peu de situation offensive à se mettre sous la dent. Bravo Castello.

Rayan Cherki : il mérite sa place, car il a mis le feu dans la défense troyenne. Entré seulement pour les cinq dernières minutes, il s’est procuré trois occasions et a même tapé la transversale de Gauthier Gallon sur un bel enchaînement et une frappe pied droit dans la surface de réparation. À poursuivre d’autant qu’il a signé sa prolongation de contrat avec son club formateur ce vendredi. 

Corentin Tolisso : il a joué une heure de jeu et il a clairement fait du bien à l’entrejeu lyonnais. Il a régulé les attaques adverses et est même à l’origine du deuxième but lyonnais signé Nicolás Tagliafico. Sa qualité et sa vision du jeu ne peuvent que faire du bien pour la suite de la saison ainsi que son expérience. On sent un joueur aujourd’hui plus mature et on a hâte de le retrouver à 100% sur les terrains. Bravo mon Coco.

La rédaction de Ferveur lyonnaise a pris la décision de ne pas choisir de flops pour ce match car même si l’OL n’a pas réalisé la performance du siècle, aucun joueur selon nous ne méritent de figurer dans cette liste. Hâte de voir ce que ça va donner contre le Stade de Reims dimanche prochain.

 

 

 

 

Source image Une : Onze Mondial

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités