Actualités

Totalement étouffé, l’OL dépose les armes face au Stade Rennais

Cruelle désillusion pour l’Olympique Lyonnais et ses supporters ce soir au Roazhon Park. Les Gones s’inclinent lourdement sur le score de 4 buts à 1 à l’extérieur dans ce match de clôture de la 13e journée de Ligue 1. Plus d’infos à suivre…

 

Après-match très difficile ce soir après ce gros revers, le quatrième de la saison. Nouvelle défaite à l’extérieur après une semaine européenne et celle-ci fait très mal. Dès le début de la partie, les Gones ont subi subi et encore subi. Après 10 minutes à l’avantage des locaux, c’est Martin Terrier qui se retrouve au milieu de la surface de réparation et oblige Anthony Lopes à faire une grosse parade. Dans une première mi-temps dominée de la tête et des épaules par le SFRC, Anthony Lopes sort encore le grand jeu devant Terrier, avant de voir Léo Dubois puis Bruno Guimarães sauver le ballon sur leur ligne de but. L’OL est totalement à l’envers et notre portier ne peut rien faire juste avant la mi-temps. Sur un corner tiré de la droite vers la gauche, c’est Gaetan Laborde qui ouvre le score de la tête.

En deuxième mi-temps, du mieux coté lyonnais avec une tête de Lucas Paquetá sur un centre venu côté gauche et notamment un coup franc cadré tiré par Emerson et repoussé par le gardien adverse. Du mieux mais clairement insuffisant à ce niveau_là. Coup franc rapidement joué, superbe louche de Lovro Majer qui trouve Laborde dans la surface. Le premier buteur de la partie tente un retourné contré par Denayer, avant que le ballon ne revienne dans les pieds du capitaine Hamari Traoré. Dubois, Boateng à la ramasse, il se retrouve absolument seul pour allumer Anthony Lopes et offrir le deuxième but à son équipe à la 51e minute de jeu. Un calvaire qui va se poursuivre avec un doublé d’Adrien Truffert aux 76 et 83e minutes de jeu. Sur son premier but, il se fait déséquilibrer dans la surface par Léo Dubois et trompe avec un peu de chance Lopes. Son deuxième but arrive sur une superbe frappe en demi-volée après un centre de Lovro Majer.

 

En toute fin de rencontre, Lucas Paquetá provoque une faute de Nayef Aguerd et obtient un penalty. Il se fait justice lui-même et sauve l’honneur pour l’OL qui s’incline logiquement contre une équipe bien plus forte dans le jeu. Défaite qui fait mal car l’OL descend à la 7e place du championnat avec 18 unités. Après la trêve, les hommes de Peter Bosz recevront l’Olympique de Marseille au Groupama Stadium avec une seule idée en tête, redresser la barre même si ce revers fait beaucoup de mal.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités