Actualités

Un ancien membre du club pense que Leo Dubois n’a pas la carrure pour être capitaine

Capitaine de l’Olympique Lyonnais dimanche soir lors du naufrage face au Stade Rennais, Leo Dubois est passé au travers de son match tout comme ses partenaires. Malgré tout, celui qui a récupéré le brassard de capitaine pose de réelles questions et certaines personnes se demandent si cette responsabilité ne le dessert pas plus qu’autre chose. 

 

Ancien gardien club lyonnais, Nicolas Puydebois n’a pas été tendre avec le capitaine de l’OL et pointe du doigt les attitudes défensives, alors qu’il est coupable sur deux buts, mais surtout le troisième but rennais signer Adrien Truffert. « Plus que le capitanat, ce sont les attitudes défensives qui me manquent chez Leo Dubois. Il se tourne, il n’est pas au contact. C’est un joueur qui est focalisé que sur le ballon. On doit avoir cette capacité de savoir bien défendre avant tout, d’autant plus quand on est international. Selon moi l’apport offensif vient après. Leo Dubois ne défend pas bien et offensivement, il n’apporte pas grand-chose. Donc aujourd’hui, on a un manque au niveau des latéraux », a-t-il affirmé lors d’une interview pour « Olympique et Lyonnais. »

En plus de son niveau jeu, il a du mal à voir le numéro 14 des Gones capables de remplir correctement son rôle de capitaine. Selon lui, Dubois n’a pas les épaules pour ça comme en atteste son altercation avec Jérôme Boateng dimanche soir ou encore la petite chamaillerie entre Lucas Paquetá et Houssem Aouar sur le penalty. L’ancien du FC Nantes n’a pas vraiment réagi au moment de la brouille avec le défenseur central allemand. Du coup, le consultant lance une idée et il voudrait offrir le rôle de capitaine à Anthony Lopes. « Boateng capitaine ? Il ne suffit pas seulement d’être un gueulard, il faut aussi être irréprochable avec ses performances et ce n’est pas forcément le cas. Il fait partie des défenseurs perméables, mais son expertise du haut niveau, son talent et son expérience pourraient apporter au poste de capitaine. Mais il ne parle pas français. Anthony Lopes en revanche. Peut-être que j’aurais éludé cette question la saison dernière en disant qu’on ne donne pas le brassard à un gardien, autant aujourd’hui par ses performances, son attitude et par ce qu’il prouve chaque week-end, c’est peut-être la meilleure idée. » A terminé celui qui a porté les couleurs lyonnaises de 2002 à 2005.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités