Actualités

Une bataille avec l’OM et Newcastle pour faire signer le remplaçant de Jason Denayer au mercato

L’Olympique Lyonnais prépare doucement mais sûrement son mercato estival. Après l’arrivée au club de Rémy Riou pour occuper le poste de troisième gardien de l’équipe la saison prochaine, l’OL cherche aujourd’hui à se renforcer dans le secteur défensif. Avec la fin de contrat de Jason Denayer et le possible départ de Jérôme Boateng lors du mercato, les Rhodaniens sont dans l’obligation de trouver un nouveau profil afin de pouvoir apporter une concurrence au duo Da Silva – Lukeba. Et le club prospecte en Ligue 2 pour trouver la perle rare. 

 

Sous contrat avec le Havre jusqu’en juin 2023, le jeune défenseur central français de 19 ans Isaak Touré possède une très belle cote sur le marché. Révélation du HAC lors de la dernière saison de Ligue 2, il ne restera pas au club cet été et l’Olympique Lyonnais apprécie son profil plutôt atypique. Du haut de ses 2 mètres 04, le gaucher a disputé 17 matchs de championnat sous les couleurs du HAC et ses performances ont séduit pas mal d’écuries. Comme nous le révèle ‘Foot mercato’, c’est le cas d’un autre Olympique, Marseille qui a déjà pris contact avec son entourage et pourrait tenter sa chance en cas de départ de William Saliba cet été.

Si les Marseillais ont déjà fait une offre, les dirigeants du HAC réclament au minimum 5 millions d’euros pour offrir un bon de sortie au joueur. Une demande qui semble plus que jamais réalisable car d’après les médias Français, l’Eintracht Francfort a offert 5,5 millions d’euros plus un pourcentage à la revente, tandis que les Magpies de Newcastle voudraient proposer près de 9 millions d’euros pour recruter Isaak Touré. Hormis ses trois clubs ainsi que l’OL, Touré serait aussi surveillé par Wolfsburg, Arsenal ou encore Manchester City. De son côté, le natif de Gonesse souhaiterait avoir tranché son pour son avenir au plus tard avant le début du championnat d’Europe U19 qui débute le 18 juin prochain, soit dans un peu plus de trois semaines. Affaire à suivre…

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités