Actualités

Au courage, l’OL décroche les trois points de la victoire face au RC Lens

L’Olympique Lyonnais a remporté le choc de cette 12e journée de Ligue 1 ce samedi soir face au RC Lens avec un succès acquis sur le score de 2 buts à 1. Si les Lyonnais ont clairement souffert durant cette rencontre, ils ont su tenir le score avec un public du Groupama Stadium qui a parfaitement joué son rôle de douzième homme. 

 

Si on s’attendait à un match très ouvert dès le départ avec du jeu et des beaux gestes, nous n’avons pas été déçus par cette affiche de la 12e journée de Ligue 1. Poussé par les 50 000 spectateurs du Groupama Stadium, les locaux ont très vite confisqué le ballon sans pour autant se montrer dangereux. Pire encore, ce sont les Lensois qui sur leur première incursion passent tout proches d’ouvrir le score. 12 minutes de jeu et Florian Sotoca dévie pour Kalimuendo qui sert Clauss dans la surface. Sa reprise un peu écrasée est sauvé de la tête sur sa ligne par Jérôme Boateng, avant que Saïd ne reprenne le ballon en direction du but. Cette fois-ci, c’est Jason Denayer qui s’arrache pour mettre ce ballon également de la tête sur sa transversale. L’OL a eu chaud mais l’OL va faire preuve de beaucoup de réalisme. 23e minute de jeu, Bruno Guimarães bien servi par Paquetá dans la surface tombe et obtient un penalty logique sur une faute de Médina. Karl Toko Ekambi se charge de la sentence et ouvre la marque.

Un match hyper plaisant à regarder et les Sang et Or pensent même égaliser à la 32e minute  de jeu. Sur une frappe mal repoussée par Anthony Lopes, Sotoca rate son tir qui arrive dans les pieds de Clauss qui égalise, mais son but est largement refusé pour un hors jeu. Dominés par les Nordistes, les Rhodaniens procèdent en contre et c’est Houssem Aouar qui offre un avantage de deux buts à son club formateur. Joli une deux avec KTE qui voit sa frappe contrée, avant que le jeune lyonnais ne propulse le ballon au fond des filets en devançant le portier adverse. À cinq minutes de la pause, l’OL fait le break avant de rentrer aux vestiaires.

 

 

Une très belle force de caractère  

 

Au retour des vestiaires, le match change complètement de physionomie et ce sont les Sang et Or qui mettent le pied sur le ballon. Entré en jeu à la mi-temps, Gaël Kakuta croit marquer avec une reprise du tibia à bout portant mais c’est sans compter sur la parade exceptionnelle d’Anthony Lopes. Dans cette deuxième période, les Lyonnais subissent énormément  les assauts du Racing. Justement Kakuta vient récupérer le ballon dans les pieds de Guimaraes, rentre dans la surface et sert Saïd. Notre gardien sort parfaitement dans les pieds de l’attaquant et vient capter le ballon ! Les partenaires de Jason Denayer vont même se procurer une occasion sur un ballon piqué de Lucas Paquetá qui tombe sur Jean-Louis Leca inspiré.

Oui mais voilà, ils vont encaisser un nouveau but par Arnaud Kalimuendo (61 min). Kakuta alerte son partenaire pour le une-deux et déclenche une frappe du gauche quelque peu manquée qui lobe Lopes ! Galvanisé par ce but, les visiteurs poussent et font reculer les Lyonnais qui n’ont d’autre choix que de défendre. Nouvelle action avec Frankowski. Le Polonais prend enroule une frappe du droit vers le deuxième poteau. Lopes se détend parfaitement sur sa gauche pour détourner le ballon ! Poussé dans ses retranchements, l’OL voit aussi son capitaine Léo Dubois et sa recrue estivale Jérôme Boateng sortir pour cause de blessure ou douleur. Lens pousse encore une fois dans les dernières minutes avec des corners mais l’OL tient son avantage et ne le lâche plus. Grâce à cette victoire, les Gones se retrouvent désormais 5e avec 19 unités, avant une grosse semaine. Jeudi réception du Sparta Prague en Europa League et dimanche soir match à Rennes.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités