Actualités

L’Olympique Lyonnais se saborde tout seul à Nice et perd trois points cadeaux

L’Olympique Lyonnais et ses supporters ont vécu une après-midi très très particulière. Devant et largement dominateurs pendant 80 minutes, la lumière s’est éteinte et nos Gones ont totalement sombré dans cette rencontre de la 11e journée de Ligue 1. Ils s’inclinent finalement 3 buts à 2 dans un scénario digne d’un film de Steven Spielberg et laissent le GYM s’échapper au classement. Plus d’infos à suivre…

 

Après-midi cauchemar sur la pelouse de l’Allianz Riviera de Nice ce dimanche. Les Lyonnais ont pourtant bien débuté la partie, même si les deux équipes se sont observées pendant les premières minutes. Contrairement au match de jeudi face au Sparta Prague, les Lyonnais n’ont pas tremblé dans les vingt premières minutes du match et ont même plutôt fait le job. Peu d’occasion à signaler des deux côtés, mais la lumière va venir d’une des recrues estivales. Dans le rond central, Jérôme Boateng, pied gauche trouve dans la profondeur Karl Toko Ekambi avec une magnifique passe dans les airs qui casse trois lignes. Double buteur à Prague, il contrôle parfaitement le ballon avant de frapper et voir sa tentative repoussée par Walter Benitez. Mais le Camerounais suit bien et envoie le ballon au fond des filets pour ouvrir la marque à la 35e minute de jeu. Sans grandes convictions, les Niçois tentent de réagir avec une belle frappe de Kasper Dolberg repoussée en corner par Anthony Lopes.

Une rencontre dominée par les Lyonnais qui font le job avec plusieurs frappes (Dubois, Boateng) en seconde mi-temps, sans pour autant mettre en danger le portier niçois. L’OL contrôle la partie et passe tout proche de doubler la mise, sur une action de Tino Kadewere qui fait ensuite le mauvais choix en contrôlant son ballon dans la surface de réparation, avant de rater le cadre. Les partenaires de l’international zimbabwéen vont faire la différence suite à un contre. Jolie action collective et jeu de passe dans un petit périmètre entre Caqueret, Paquetá et Houssem Aouar. Ce dernier place une frappe spontanée au 20 mètres et trompe le Benitez pas excent de tout reproche.

 

3 buts en 10 minutes, une faillite mentale ?

 

Logiquement devant après la 68e minute de jeu, l’OL va totalement perdre le fil. Peu dangereux jusque-là, les Aiglons vont complètement relancer la partie. Tout d’abord, un nouveau mauvais choix de Kadewere qui s’échappe couloir droit avant d’adresser un centre à ras de terre beaucoup trop fort et hors de portée de Toko Ekambi. On sent les Lyonnais dans la gestion de cet avantage mais tout va changer. Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Youcef Atal réduit la marque à 10 minutes de la fin. L’Algérien récupère la balle sur le couloir droit, crochète facilement Boateng et trompe notre gardien d’un tir puissant du gauche sous la barre. Malheureusement, les maux lyonnais n’ont pas disparu et les Rhodaniens coulent littéralement sur le plan mental. Tino Kadewere tacle violemment Melvin Bard dans la moitié de terrain niçoise et se voit adresser un carton rouge logique après visionnage de la VAR (85 min). Réduit une fois de plus à 10 contre 11, les Gones ont la tête sous l’eau et Emerson commet une faute bête dans la surface de réparation. L’arbitre siffle un penalty que transforme Andy Delort à la 89e minute.

 

Un calvaire, un cauchemar, une horreur… et l’OL va se saborder tout seul jusqu’au bout. Poussé par les 25 000 spectateurs de l’Allianz Riviera, les joueurs de Christophe Galtier vont faire l’impensable. C’est un autre entrant Evann Guessans qui offre l’avantage aux Aiglons, après une remise d’Alexis Claude-Maurice après une passe d’Atal ! Incroyable scénario mais l’OL perd trois points précieux en seulement 10 minutes. Au classement, les Lyonnais qui étaient dauphin du PSG durant 80 minutes se retrouvent aujourd’hui 8e avec 16 unités. Nice réalise la bonne opération du week-end avec 19 points et pointe à la deuxième place. Un scénario difficile à expliquer et les Lyonnais seront très attendus samedi soir pour la réception du RC Lens.

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités