Actualités

Lyon renverse totalement le cours du match et s’impose sur la pelouse du Sparta Prague

Quel match, quelles émotions l’OL nous a fait vivre une fois de plus. Malmenés par un Sparta Prague très agressif durant les 45 premières minutes, les hommes de Peter Bosz ont finalement eu le dernier mot dans une seconde période de très haut niveau. Une magnifique victoire sur le score de 4 buts à 3.

 

Dans un stade avec près de 13 000 spectateurs notamment suite aux restrictions du covid, les Lyonnais ont été cueillis à froid dès le début de la partie avec une équipe du Sparta Prague très agressive et un pressing tout-terrain. Minchev tente un retourné mais manque son geste, le ballon arrive à Lukas Haraslin qui frappe du droit ! Un ballon détourné par Denayer qui trompe Anthony Lopes qui concède l’ouverture du score à la 3e minute de jeu. Poussés par leur public et leur superbe entame de match, les Tchèques ont ensuite continué de pousser et faire le pressing, mettant notre équipe en grande difficulté. Buteur, c’est ensuite Haraslin qui va s’offrir un doublé. 19e minute de jeu, il récupère un long ballon dans la surface de réparation et se met sur son pied droit pour repiquer et frapper au sol au premier poteau. Jérôme Boateng, un peu loin sur cette action voit ce ballon lui passer entre les jambes et finir sa course au fond des filets.

Dominé, l’OL va enfin réagir en mettant le pied sur le ballon et revenir dans la partie. Tout d’abord, c’est Tino Kadewere qui se procure une occasion (37 min), mais échoue sur le gardien Nita auteur d’une très belle sortie. Mais les Rhodaniens vont se créer une nouvelle opportunité. 42e minute de jeu, c’est Karl Toko Ekambi qui reçoit un superbe ballon en profondeur de Boateng. Meilleur buteur de l’équipe en C3, il contrôle son ballon et le glisse hors de portée du portier du Sparta pour permettre à son équipe de réduire l’écart à la mi-temps.

 

 

Paquetá et Toko Ekambi renversent totalement le score 

 

Une première mi-temps très compliquée pour les joueurs de Ligue 1 qui vont totalement modifier la physionomie du match. Lucas Paqueta remplace Tino Kadewere, tandis qu’Emerson fait son entrée en jeu à la place d’un Henrique en grande difficulté. Et comme face à l’AS Monaco, la star brésilienne va faire la différence. Largement dominateurs en fin de première période, les visiteurs poursuivent sur cette lancée et font très mal à leur adversaire. Houssem Aouar égalise dès la 53e minute !!! Une action qui débute par une relance dans l’axe de Bruno Guimaraes, auteur d’un très gros match. Décalé sur le côté droit de la surface de réparation, c’est Xherdan Shaqiri qui parvient à centrer pied droit. Un centre dangereux dégagé comme il peut par le gardien adverse, qui remet cette balle dans les pieds du capitaine du soir (Aouar) qui trouve l’ouverture, avec une reprise pied gauche qui touche le poteau avant de rentrer.

L’OL relance totalement la partie et va même passer devant. C’est l’inévitable brésilien Lucas Paquetá qui va une fois de plus délivrer son équipe. Sur un centre extérieur du pied de Toko Ekambi, Paqueta bien placé dans la surface de réparation aligne littéralement le portier tchèque et place le ballon sous la barre à la 67e minute. Un match qui va ensuite prendre une autre tournure pour nos Lyonnais. Naïf sur le coup, Malo Gusto se rend coupable d’une faute bête sur le double buteur Haraslin et l’arbitre décide d’exclure le joueur de 18 ans, suite à un deuxième carton jaune. Réduit à 10 contre 11, l’OL va faire mieux que tenir et même inscrire un quatrième but. Sur une touche côté gauche devant les supporters lyonnais venus environ à 400, Bruno Guimarães centre au second poteau pour Toko Ekambi. Le Camerounais bénéficie d’un contrôle favorable du menton et trompe du plat du pied la vigilance de Nitta en fin de match. Sonnés par ce nouveau but, les joueurs de Pavel Vrba vont tout de même revenir au score avant que le but ne soit refusé par la VAR à la 93e minute.

Finalement, la défense lyonnaise se relâche et Ladislav Krejci parvient, malgré tout à réduire la marque sur une jolie tête dans les dernières secondes. Une somptueuse victoire pour les hommes de Peter Bosz qui restent largement en tête du groupe A avec 9 points en trois matchs. Dans le même temps et le deuxième match de la poule, les Rangers ont remporté leur duel face à Brondby sur le score de 2 buts à 0.

 

Classement groupe A / J3 :

1 – Olympique Lyonnais (FRA) 9 pts

2 – Sparta Prague (RTC) 4 pts

3 – Glasgow Rangers (SCO) 3 pts

4 – Brondby (DEN) 1 pt

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités