Actualités

Peter Bosz fait un premier bilan de la saison

Samedi l’OL défie et accueille le RC Lens deuxième au classement après 11 journées de championnat. Un match qui s’annonce très chaud au Groupama Stadium et les Lyonnais se doivent d’être au rendez-vous surtout après l’improbable défaite 3 buts à 2 contre l’OGC Nice. Pour cela, le club bénéficie d’une bonne semaine de préparation et c’est le moment idéal pour Peter Bosz de venir faire un premier bilan sur le début de cette saison. 

 

C’est au micro « d’OL TV » que le coach néerlandais est passé aux aveux et n’a laissé aucun sujet sur la touche. Tout d’abord, il accepte de revenir sur la déception niçoise avec un peu plus de recul. Malgré tout, il a encore du mal à comprendre le pourquoi du comment. « Tout comme l’équipe et les supporters, je suis très déçu du résultat. On joue très bien pendant 80 minutes. Les dix dernières minutes sont très mauvaises, ça ne peut pas arriver. C’est malheureusement arrivé dimanche. Mais je me suis levé lundi matin en gardant la tête haute. On est au début d’un processus. Je suis là depuis quatre mois, et jouer comme ça, à l’extérieur face à Nice, pendant 80 minutes, c’est déjà pas mal. Bien sûr, le plus important ce sont les points, c’est de gagner. Aujourd’hui nous sommes 9e et on ne doit être à cette place en fin de saison. Après le premier but de Nice, on prend un carton rouge, un penalty et le troisième but en 12-13 minutes. Ça ne peut pas arriver à une équipe comme la nôtre. Et une fois qu’on a encaissé le premier but niçois, on a arrêté de jouer de la sorte. C’est très important pour valider une victoire. On n’est pas loin du podium en championnat. Si on gagne dimanche, on est troisièmes au classement. C’est très serré. Il faut d’abord gagner nos matchs, après on verra. »

Le technicien lyonnais pointe également du doigt l’agressivité de son équipe et les 6 cartons rouges déjà reçus depuis le début de saison. « Six cartons rouges, ça ne peut pas arriver, celui de Tino non plus. C’est notre faute, et on va en discuter. On prend trop de buts et on perd trop de points en fin de match, c’est factuel. On va travailler là-dessus. Mais si on arrive à jouer de cette manière pendant 80 minutes, on doit savoir le faire pendant 90 minutes, 95 si nécessaire. » Poursuit l’ancien entraîneur du Bayer Leverkusen. »

 

« J’ai été surpris du niveau de jeu »

 

Arrivé sur le banc de l’OL cet été à la place de Rudi Garcia, il a aussi apprécié le niveau de jeu de l’équipe face aux Aiglons. « Honnêtement, en début de match j’ai été surpris du niveau de jeu. Maintenant on arrive à jouer comme ça, ça nous donne confiance pour le futur. On a de la qualité, on fait les efforts ensemble. On a beaucoup travaillé là-dessus. En début de saison je n’étais pas satisfait de la qualité du jeu, notamment lors du match à Angers et les deux premières rencontres à domicile (Brest, Clermont). En ce moment, on voit un autre OL, qui joue bien ensemble, qui presse haut, avec beaucoup d’espace dans le dos. On a beaucoup progressé mais on n’est pas à la place que l’on désire. »

Avant de terminer en évoquant le parcours et les bons débuts en Europa League : « C’est un de nos objectifs. Bien démarrer c’était très important. Le premier du groupe va directement en 1/8e de finale, c’est notre objectif principal. Il faut être à cette place et vouloir gagner les 6 matchs. Nous avons fait la moitié du chemin. » Rappelons que l’OL pointe à la première place du classement de ce groupe A avec 9 points, devant le Sparta Prague (4 pts), les Rangers (3 pts) et Brondby (1 pt).

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les derniers articles dans Actualités